Guide d’achat d’une maison neuve

Mai

22

Blog Actualité

Vous avez toujours rêvé d’avoir une propriété résidentielle dans un quartier calme, jouissant d’un cadre environnemental d’exception. Pourquoi ne pas investir dans l’achat d’une maison neuve ? Vous hésitez en raison de nombreuses questions qui vous tourmentent et auxquelles vous n’avez pas encore trouvé de réponses satisfaisantes ? Ce guide d’achat maison neuve est la solution qu’il vous faut.

Pourquoi investir dans l’achat d’une maison ?

Un projet d’acquisition immobilière est un investissement qu’il ne faut pas prendre à la légère. Acheter une maison revient à investir une certaine somme d’argent dans un placement qui doit être essentiellement réalisé sur le long terme. Que ce soit pour l’acquisition d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire, l’achat d’une maison est un projet qui mérite une bonne réflexion.

Pour la plupart des nouveaux acquéreurs français, acheter une maison individuelle devient une priorité ces dernières années. Une hausse de 11% des volumes de ventes a été enregistrée à cet effet, en décembre 2015, par rapport à la même période l’année d’avant. Ce choix se justifie notamment par le besoin urgent de beaucoup de ménages de s’approprier un espace privatif où il serait plus agréable d’évoluer en famille.

Pour d’autres, l’achat d’une maison fait aussi partie d’un projet de vie longuement réfléchi. La plupart se tourne vers des résidences neuves situées dans des quartiers résidentiels, loin des bruits des grandes villes. Certains choisissent par ailleurs d’acheter une maison dans une zone touristique, en vue d’un investissement locatif.

Les différents types de maison à acheter

Pour la plupart des acquéreurs, un projet d’achat immobilier concerne essentiellement l’acquisition d’une résidence principale. Pour cela, différents choix s’offrent à vous :

  • Une maison neuve

Investir dans une maison neuve présente de nombreux avantages. Ce type d’investissement vous permet essentiellement de profiter de certaines aides financières comme le PTZ (prêt à taux zéro). Acheter dans le neuf vous permet aussi de bénéficier d’une exonération de la taxe foncière durant les deux ans qui suivent la remise des clés, voire jusqu’à cinq ans dans certains cas. Les frais d’acquisition dans le neuf reviennent en outre moins chers (2 à 3%). Bien évidemment, si vous pensez à une nouvelle construction, la recherche d’un terrain à bâtir figurera parmi vos priorités.

  • Une maison ancienne

Acheter dans l’ancien est une option qui vous permet d’investir dans un véritable patrimoine immobilier. Les biens immobiliers anciens sont généralement plus solides que les nouvelles constructions, mais ils peuvent aussi coûter plus cher en fonction de leur emplacement. L’achat d’une maison dans l’ancien vous permet aussi de bénéficier du PTZ (prêt à taux zéro), à condition d’être un primo-accédant. Néanmoins, les conditions d’acquisition sont souvent plus compliquées que dans le neuf. Acheter dans l’ancien présente par ailleurs quelques contraintes non négligeables comme l’ancienneté des matériaux, la performance réduite de l’isolation, l’importance des travaux de rénovation à réaliser ainsi que la possibilité de découvrir d’autres vices cachés au fil du temps.

Les critères à prendre en compte à l’achat d’une maison

Avant de se lancer dans l’achat d’une maison, il convient de considérer quelques points essentiels :

  • Se poser les bonnes questions

Puisqu’il s’agit d’un investissement à long terme, il est plus judicieux de mettre en avant vos besoins et vos exigences en vous posant les bonnes questions. Dans quel type de maison souhaitez-vous habiter ? Une grande maison avec plusieurs chambres ou une petite maison de 3 pièces ? Avez-vous le budget adéquat pour vous offrir une telle maison ? Pensez-vous résider dans cette maison, la mettre en location ou la léguer à vos enfants ? Quels sont vos critères de préférence en matière de maison ? (maison isolée, appartement, maison mitoyenne, etc.)

  • Faire une visite des lieux

Dès lors que vous avez flashé sur une maison mise en vente sur internet, pensez à organiser un rendez-vous avec le promoteur ou le vendeur sur les lieux. D’abord parce que les photos publiées en ligne peuvent parfois être trompeuses. Ensuite parce qu’il importe que vous ayez un visuel précis sur la maison que vous vous apprêtez à acheter. Pensez même à arriver un peu plus en avance pour pouvoir faire le tour du quartier et interroger le voisinage. Votre investigation tournera essentiellement sur les commodités à proximité, les projets d’aménagement en cours, le voisinage de votre maison, les moyens de transports existants, les infrastructures diverses, etc.

  • Vérifier la crédibilité du promoteur

C’est d’autant plus valable lorsque vous envisagez d’acheter en VEFA (vente en état futur d’achèvement). Pensez à vérifier par tous les moyens possibles que vous faites affaires avec à un promoteur fiable. Pour cela, vous pouvez solliciter l’avis d’autres acquéreurs satisfaits de leur achat. Vous pouvez aussi demander à consulter un catalogue des différents projets réalisés et menés à bout par ledit promoteur. Une attention particulière doit être prise sur les détails de livraison et les possibilités de négociations en cas d’éventuels défauts du promoteur. Pensez également à constater de visu l’avancement des travaux de façon régulière, en apportant des commentaires sur les personnalisations de votre logement. Faites également de même à la livraison des clés, au risque de laisser échapper des vices importants.

  • Trouver le financement idéal

Rêver sa maison au bord de la mer, c’est bien. Trouver le financement approprié pour réaliser son rêve, c’est toute une autre affaire. Mais rien n’est impossible. Après avoir trouvé la maison qui vous convient, évaluez votre capacité d’achat puis tournez-vous vers les aides financières disponibles pour réaliser votre achat immobilier. Dans votre estimation budgétaire, prenez soin de rajouter :

  • la commission de l’agence immobilière
  • les frais d’acquisition
  • les impôts locaux (taxe foncière, taxe d’habitation)

La souscription à un crédit immobilier est incontournable pour la plupart des acheteurs. Vous disposez exactement de trois mois pour monter un dossier financier dès la signature du compromis de vente. Le service d’un professionnel de l’immobilier peut vous être utile à tous les niveaux de votre procédure d’emprunt. Prenez le temps de bien étudier les détails liés à votre crédit bancaire : assurances, taux, délai de remboursement, etc.

Voir toutes les actualités Une question ? Cliquez ici.